Bibliographie et/ou action littéraire
de V. Gabralga

Texte écrit pour le chanteur Frédérick Pocquet en avril 2007

Quelle heure êtes-vous Madame ?


Je ne vous connais que depuis ce matin fou
Où vous étiez venue bien seule au rendez-vous
Dans vos yeux hurlait encore le bruit des armes
"Quelle heure êtes-vous la guerre ? Quelle heure êtes-vous Madame ?"

Vous descendiez du train qui venait de là-bas
Quelque part entre le Sud et la misère
Vous portiez un tee-shirt Médecins sans frontières
"Quelle heure êtes-vous Madame, quelle heure es-tu mon frère ?"

R
"Quelle heure êtes-vous la guerre ? Quelle heure êtes-vous Madame ?"
"Quelle heure êtes-vous Madame, quelle heure es-tu mon frère ?"

Je ne vous connais que depuis ce matin gris
Où vous m'êtes apparue blessée, sur vos béquilles
Déjà, je me sentais de votre famille
"Quelle heure êtes-vous Le Monde ? Quelle heure donc êtes-vous ?

Vous tombiez dans mes bras, ivre de fatigue
Mon coeur fut touché et toujours il navigue
A vos côtés, mes mots prenaient un autre sens
"Quelle heure êtes-vous Madame ? Quelle heure êtes-vous la vie ?

R
"Quelle heure êtes-vous Le Monde ? Quelle heure donc êtes-vous ?
"Quelle heure êtes-vous Madame ? Quelle heure êtes-vous la vie ?

Je ne vous connais que depuis ce matin nu
Où vous vous étiez transportée dans l'inconnu
Votre corps a guéri au feu de notre amour.
Quelle heure êtes-vous Madame ? Quelle heure verra le jour ?

Vous veniez témoigner d'un immonde génocide
Pour que cesse le silence des médias complices
Aujourd'hui, j'ai la joie de vous donner un fils
Quelle heure êtes-vous les hommes ? Quelle heure donc êtes-vous ?

R
Quelle heure êtes-vous Madame ? Quelle heure verra le jour ?
Quelle heure êtes-vous les hommes ? Quelle heure donc êtes-vous ?

V. Gabralga

Ecouter la chanson

Ecouter d'autres chansons de Fred :
cliquez-ici