Utiliser son jardin pour créer de l’énergie écologique

Disposer d’un jardin, c’est avoir l’avantage de pouvoir participer à une économie verte éco-responsable en fabriquant sa propre énergie non polluante. En cela, il est possible d’envisager un système d’installation pour devenir autonome en énergie propre.

Comment fabriquer son énergie verte grâce au procédé de la méthanisation

L’idée est de transformer des déchets organiques en énergies et d’obtenir grâce à la décomposition de ces déchets du digestat et du biogaz. Contrairement au compost, il n’y a pas d’oxygène qui alimente le processus.

Il s’agit d’un procédé séculaire qui ne cesse de s’améliorer, souvent utilisé à grande échelle dans le domaine de l’agriculture, de l’industrie, des déchets ménagers, des boues urbaines.

Le biogaz peut être intéressant en ce qu’il est utile à la production d’électricité ou de chaleur, de production de carburant. Il peut même être un gaz naturel après épuration. Ce biogaz contribue à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Très valorisé au salon de l’agriculture, le constat est simple : 177 m3 de biométhane produits/heure, 2 800 foyers alimentés en électricité, 9 emplois créés ou préservés ». En brûlant, ce gaz libère le CO2 absorbé par les plantes, ce qui en résulte un bilan carbone quasiment nul.

Bien sûr, cela requiert de s’équiper d’un méthaniseur et peut être d’envisager un achat participatif pour une mise en commun de ce matériel.

Comment installer une éolienne dans son jardin ?

Une éolienne dite domestique permet d’alimenter en ressource énergétique tous ses appareils électriques, de chauffer sa maison, voire de revendre l’énergie non utilisée.

Installer sa propre éolienne suppose de résider dans un espace assez venteux et très dégagé, mais éloigné des turbulences atmosphériques.  L’éolienne miniature la plus courante sera équipée d’un mat de 12 à 35 mètres de hauteur et d’une hélice à deux ou trois pâles. IL est donc à prévoir assez d’espace autour de la propriété, soit 3 mètres minimum notamment si l’éolienne venait à tomber. Pour cela, il convient de s’en référer au plan local d’urbanisme ou plan municipal de votre commune pour connaître les spécificités propres à votre zone locale d’habitation, car un permis de construire sera nécessaire dès lors que votre éolienne à une hauteur comprise entre 12 et 50 mètres de hauteur.  Par ailleurs, certaines zones sont interdites aux éoliennes dès lors qu’elles se situent près :

  • des parcs nationaux et les réserves naturelles qui sont des zones protégées
  • des zones militaires
  • des immeubles ou sites classés ou inscrits au titre des monuments historiques,
  • des immeubles situés dans les zones de protection entourant les édifices classés ou inscrits au titre des monuments historiques.

Pour s’équiper, des aides de l’Etat telles que le dispositif mis en place qui porte le nom de « Ma PrimeRénov' » sont proposées ou bien d’une TVA réduite à 10% pour le matériel et les travaux d’installation. De même, certaines régions proposent des aides à l’investissement vert.

Il sera utile d’en informer votre compagnie d’assurance au final pour prendre en considération cette installation sur votre terrain et de ce bien à assurer.

5/5 - (1 vote)